logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

Revoir la conférence CLIMATALK 2021 : L’usage des sols face au changement climatique

La sixième édition de notre « Climatalk » aura lieu le mercredi 8 décembre 2021 en ligne et sera intitulée : « L’usage des sols face au changement climatique ». Vous pouvez visionner cette conférence sur notre chaîne youtube.

Revoir la conférence CLIMATALK 2021 : L’usage des sols face au changement climatique

Revoir la conférence

Chaque année, à la date anniversaire de l’accord de Paris sur le climat en décembre 2015, l’Ambassade de France en Allemagne organise une conférence appelée « Climatalk ». Cette année, le programme franco-allemand : « MAKE OUR PLANET GREAT AGAIN » (MOPGA), lancé en juillet 2017 par le Président de la République Emmanuel Macron, sera mis à l’honneur.

En effet, la France et l’Allemagne soutiennent conjointement la mise en œuvre de l’accord de Paris. les deux pays mettent en avant une politique volontaire de recherche dans les domaines du climat, de l’énergie et du système terrestre.

Dans le cadre de ce programme, des chercheurs du monde entier travaillent ensemble. Grâce à un financement franco-allemand coordonné, ils œuvrent à améliorer les observations du système terrestre, à détecter les impacts, et à proposer des stratégies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique.  Ils tentent aussi de découvrir de nouvelles solutions pour la transition énergétique des combustibles fossiles vers les ressources renouvelables.

Après une introduction à la thématique “L’usage des sols face au changement climatique” de Christoph MÜLLER, chercheur à  l’Institut de Potsdam et spécialiste de l’utilisation des terres et la résilience (PIK), deux grands projets ayant une approche globale sur l’usage des sols face au changement climatique vous seront conjointement présentés. Le premier s’intitule « Agro-biodiversité pour une sécurité alimentaire planétaire (ASSET) » et est dirigé par Delphine RENARD, chercheuse au CNRS, spécialiste de la biodiversité, sauvage et domestiquée (c’est-à-dire l’agrobiodiversité), dans le fonctionnement et la résilience des agroécosystèmes. Revenue de l’Université de Californie, elle est actuellement au Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive de Montpellier, dans le sud de la France. Le second projet s’intitule « Changement climatique, azote réactif, dénitrification et N2O : identifier des solutions durables pour la planète » et est dirigé par Clemens SCHEER, de l’Université de Technologie du Queensland en Australie, actuellement au KIT de Karlsruhe.

La manifestation sera ouverte par Anne-Marie DESCÔTES, Ambassadrice de France en Allemagne et modérée par Emilie LANGLADE, journaliste à ARTE.

Programme de la conférence :

17h30 – Ouverture de la conférence par son excellence Anne-Marie DESCÔTES, Ambassadrice de France en Allemagne.

Présentation par Emilie LANGLADE, journaliste à ARTE.

17h45 – Introduction générale de la thématique “L’usage des sols face au changement climatique” par Christoph MÜLLER de l’Institut de Potsdam pour la recherche sur l’impact climatique (PIK).

17h55 – Interventions de Clemens SCHEER au KIT et Delphine RENARD, chercheuse au CNRS de Montpellier, suivies d’un échange avec le public.

Durée de la conférence : environ 1h45.

Langues : français et allemand avec traduction simultanée.

Présentation de nos invités :

Christoph MÜLLER (christoph.mueller@pik-potsdam.de) est chef du groupe de travail RD2 sur l’utilisation des terres et la résilience, et co-dirige le groupe sur l’utilisation des terres ainsi que le groupe sur la modélisation de la biosphère mondiale et de l’eau. Il est le scientifique responsable du modèle « Lund-Potsdam-Jena managed Land » au PIK.

Au niveau international, Christoph MÜLLER est le co-responsable de l’initiative Ag-GRID du « Projet d’inter-comparaison et d’amélioration des modèles agricoles ». Il est également engagé en tant qu’éditeur thématique pour « Développement de modèles géo-scientifiques », promouvant la science en libre accès et le code source des modèles.

Delphine RENARD (Delphine.renard@cefe.cnrs.fr) est lauréate de l’appel français du programme « MOPGA ». Elle est revenue de l’Université de Californie pour coordonner son projet « Agro-biodiversité pour une sécurité alimentaire planétaire (ASSET) ». Chercheuse au CNRS, son institution actuelle est le Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive de Montpellier.

La sécurité alimentaire dans un contexte de changement climatique est un défi majeur pour la société d’aujourd’hui. Le projet « ASSET » évalue notamment l’efficacité potentielle d’une nouvelle stratégie basée sur l’agro-biodiversité.

Clemens SCHEER (clemens.scheer@kit.edu) est lauréat de l’appel allemand du programme « MOPGA ». Son institution d’origine est située en Australie, à l’Université de technologie du Queensland. Son projet repose sur le changement climatique, l’azote réactif, la dénitrification et N20. Le but est d’identifier des solutions durables pour la planète. Son institution d’accueil est l’Institut de Karlsruhe pour la Technologie (KIT).

L’utilisation d’engrais azotés synthétiques a augmenté au cours du siècle dernier, avec de graves conséquences environnementales. Ce projet évaluera le compromis entre la productivité des cultures, l’utilisation d’engrais azotés et les émissions de gaz à effet de serre des écosystèmes agricoles à l’échelle mondiale.