logo

Portail pour la Science de l'Ambassade de France en Allemagne

mariane

De nouveaux financements du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) pour la recherche contre le cancer

Le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) finance à hauteur de 30 millions d’euros deux projets de recherche sur le cancer, dans le cadre de la Décennie nationale contre le cancer.

De nouveaux financements du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) pour la recherche contre le cancer

La ministre fédérale de la Recherche Anja Karliczek a déclaré :

“Il est important que nous ne relâchions pas nos efforts dans la lutte contre cette terrible maladie qu’est le cancer, même en période de pandémie. En effet, il arrive encore trop souvent que le cancer revienne après un traitement que l’on croyait efficace. La plupart du temps, la maladie est alors incurable, tout comme lorsqu’une tumeur s’est propagée. Pour changer cela, les processus sous-jacents doivent faire l’objet de recherches plus approfondies. Que se passe-t-il exactement dans les cellules tumorales, quels sont les mécanismes qu’elles utilisent pour échapper au contrôle de l’organisme et ainsi se multiplier de plus en plus ? Nous souhaitons accélérer la recherche sur ces mécanismes et les surmonter grâce à de nouvelles stratégies de traitement, c’est pourquoi nous soutenons la recherche fondamentale si importante dans ce domaine.

Ainsi, nous nous rapprocherons de nos ambitieux objectifs – prévenir le plus grand nombre possible de nouveaux cas de cancer et augmenter les chances de guérison des personnes concernées. L’objectif à long terme est la guérison. Pour cela, nous devons encore mieux comprendre le cancer et ses mécanismes. Le BMBF suit ainsi une recommandation du groupe de travail ‘Grandes questions non résolues de la recherche sur le cancer‛ de la Décennie nationale contre le cancer. Un jury international, auquel participent des représentants de patients, a maintenant recommandé d’accorder des financements à deux consortiums :

Les chercheurs du consortium HEROES-AYA se consacrent à l’élucidation de l’hétérogénéité des tumeurs à l’exemple des sarcomes des os et des tissus mous. Ces derniers apparaissent presque exclusivement chez les adolescents et les jeunes adultes et présentent une hétérogénéité tumorale très marquée, ce qui rend leur traitement difficile.

Le consortium SATURN3 se concentre sur l’étude du développement de la résistance dans les cancers du sein, du côlon et du pancréas. Les chercheurs prévoient de suivre en détail l’évolution spatiale et temporelle de l’hétérogénéité des tumeurs. Les connaissances acquises devraient permettre d’améliorer à l’avenir le traitement de ces cancers difficiles à guérir.

Dans chaque consortium, de grandes équipes collaborent de manière interdisciplinaire ; le financement est prévu pour cinq ans. Les chercheurs traitent leurs questions avec des méthodes innovantes – les techniques d’analyse les plus modernes et les évaluations informatiques intégrant l’intelligence artificielle sont utilisées”.

L’identification de l’ensemble des thèmes “Hétérogénéité des tumeurs, évolution clonale des tumeurs et résistance aux traitements” a été effectuée dès le début de la Décennie nationale contre le cancer par le groupe de travail “Grandes questions non résolues de la recherche sur le cancer” et a été proposée par le cercle stratégique de la Décennie comme besoin de recherche prioritaire. Les défis identifiés par la communauté des scientifiques doivent être traités par de grandes équipes interdisciplinaires.

Source : Communiqué du BMBF